Patio'nnément cuisine

Patio'nnément cuisine

Gigot de 4h30

He oui!... Il y avait le gigot de 7h et bien moi j'ai fait le gigot de 4h30...

 

 

Pourquoi 4h30?... Tout simplement parce que je n'avais pas 7h devant moi pour faire cuire mon gigot!

J'ai du improviser le plat de dimanche car le repas de Pâques en famille a été annulé pour cause de grosses pluies et comme je n'avais pas spécialement envie de passer ma matinée en cuisine je me suis dit pourquoi pas un gigot "confit" mais vu l'heure à laquelle je l'ai mis, 7h c'était impossible à moins de faire comme les espagnoles et de manger vers 15h.

Bref! Je me suis dit ça cuira le temps que mon homme revienne de sa marche d'où le 4h30!...

Alors pour ma part, le verdict est sans appel, je préfère! La viande est fondante et se tient encore contrairement au gigot de 7h où on le sert à la cuillère tellement la viande se défait. En tant que carnivore j'aime bien mâcher ma viande, quoique là on n'en avait pas vraiment besoin vu son fondant. Donc adieu gigot de 7h et bonjour celui de 4h30!

Allez je vous donne la recette, car avons nous besoin d'une raison particulière pour manger de l'agneau même si ce n'est plus Pâques!...

 

Ingrédients

 

  • 1 beau gigot d'agneau
  • 3 gros oignons
  • 1/2 tête d'ail
  • Huile d'olive
  • Thym
  • Romarin
  • Sauge
  • 1 belle càs de miel
  • 1 càs de vinaigre balsamique
  • 3 tomates moyennes
  • Sel, poivre


 
 
 
Préparation
 
Préchauffer votre four 140°.
 
Dans une cocotte ou marmite allant au four faire revenir votre gigot sur toutes ses faces avec un peu d'huile d'olive.
 
Éteindre le feu et ajouter tous les ingrédients sauf les tomates, le miel et le balsamique. Éplucher et couper  les oignons en gros quartiers et l'ail en chemise.
 
Couvrir la cocotte et enfourner.
 
Au bout de 2h ajouter les tomates coupées en gros quartiers. Poursuivre la cuisson.
1h avant la fin arroser de miel et du vinaigre balsamique.
 
Penser à retourner votre gigot de temps en temps afin qu'il s'impregne de tous les sucs.
 
Je l'ai servi accompagné d'une polenta.
 
Ce gigot est un véritable enchantement pour les papilles! La touche finale du miel amène une certaine douceur avec un peu de pep's par le vinaigre balsamique.
 
 
 
Mots clés : AgneauGigotconfitailromarinsauge.


02/04/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1025 autres membres